Sortie cantonale ACVM le 4 septembre 2022 en Entremont

Comme le champignon ne s’adapte pas à cette période particulièrement sèche, la veille samedi matin 3 septembre, les herborisations ont été organisées par les différents cercles dans leurs régions, dans la perspective d’assurer une belle table de détermination. 149 espèces de champignons ont pu être triés et étiquetés.

Nous sommes accueillis au Châble par Stéphane Michellod, président du cercle d’Entremont qui nous souhaite la bienvenue. Pendant la pause café/croissant, les 65 participants peuvent admirer le diaporama de Graziella Antonini affiché sur des grands écrans.

Stéphane nous propose 2 possibilités de programme : une herborisation sous la conduite de Philippe Gaillard à Charençon avec contôle et détermination des paniers au retour par les experts, ou une conférence  sur les champignons parasites et saprophytes avec Jean Keller comme conférencier. Pour Jean, la saison des champignons s’est fait attendre et il faut savoir prendre patience.

La table d’exposition avec de nombreuses espèces trouvées ce week-end est commentée par Philippe Gaillard en duo avec Jaqui Ançay.

Vient le temps des remerciements qui vont à Graziella qui a construit un projet photographique de champignons qui tourne aujourd’hui sur les écrans, ainsi que 3 panneaux didactiques, en grand format, exposés sur le parcours dans le val de Bagnes.

Jacky Blanc, président ACVM, félicite la société d’Entremont qui a organisé cette journée et salue le courage du comité d’organisation qui a du annuler la fête des 20 ans du cercle. Il assure également de notre présence pour cette fête qui sera reportée à l’année prochaine. Merci à Entremont pour le copieux et original repas gastronomique concocté par le restaurant « Le virage » de Verbier, qui a clos cette magnifique journée.

Courage à tous, les champignons commencent timidement à montrer le bout de leur nez.

Publié dans CE

Herborisation à Chamoson le 7 août 2022

C’est sous un soleil plus que généreux que nous avons été accueillis par le cercle de Chamoson. La présidente du cercle, Cécile Rossier, souhaite la bienvenue à la trentaine de participants qui ont fait le déplacement malgré la sécheresse. Elle précise que si les feux de forêt sont interdits à cause du risque d’incendie, même la cigarette est fortement déconseillée.

 

Deux lieux d’herborisation sont proposés : au couvert de Tourbillon avec Isabelle Carruzzo et à l’Ardève avec Cécile Rossier.

 

 

Une trentaine d’espèces sont sur la table de détermination. Si on peut déplorer l’absence de bolets, Cécile est ravie de commenter quelques russules, clitocybes, le Paxillus Atrotomentosus, la coquette Amanite Rubescensens variété Annulosulfurea qui se pare d’un anneau jaune ainsi que la Pluteus Atromarginatus avec l’arête des lames noire.

Félicitation et merci au cercle de Chamoson pour son accueil chaleureux, sa bonne organisation ainsi que sa sympathique agape.

Publié dans CE

Herborisation à Sion le 3 juillet 2022

 

 

 

C’est par une météo agréable que Patrick Wulliens, président du cercle mycologique de Sion et environs, nous souhaite la bienvenue au pays du soleil et donc pays en manque d’eau. Il souligne la veille une prospection décevante.

 

 

 

 

Fort de ce constat, Patrick nous propose 3 lieux d’herborisation sur la rive guche : avec Isabelle Cheseaux  du côté de Vex,  avec Jean-Maurice dans la vallée de la Printse,  et avec Robert Fellay à la Tzoumaz.

 

 

C’est le responsable de la CE Jaqui Ançay qui présente les 57 espèces de la table de détermination. Les bolets sont les grands absents de la journée. Il nous présente quelques russules, agarics, amanitopsis, chanterelles ainsi qu’un gomphus clavatus. Sur la table figure la dangereuse galerina marginata que l’on peut confondre avec la kuhneromyces mutabilis comestible (pholiote changeante).

Félicitations et merci au cercle de Sion pour son accueil chaleureux, sa bonne organisation ainsi que sa sympathique agape

Publié dans CE

Herborisation à Sierre le 5 juin 2022

C’est par un temps ensoleillé qu’une trentaine de participants sont accueillis par nos amis de Sierre. Sa présidente Joëlle Bagnoud nous propose comme lieux d’herborisation les Hauts de Crans près du lac de Chermignon avec Marie-Thérèse et sur Brie avec Bertin Salamin et Crans-Montana.

 

Devant le local de Sierre, Christophe Florey commente une trentaine d’espèces, dont un xerocomus chrysenteron et un porphyrellus porphyrosporus, ainsi un agaric aestivalis, une russule cyanoxantha et une megacollybia platyphylla.

 

Félicitations au cercle de Sierre pour son accueil chaleureux, sa bonne organisation et son agape.

 

Publié dans CE

Herborisation à Chamoson le 3 oct 2021

Mais que s’est-il passé ? Faut-il mettre l’accent sur les vendanges, la chasse, le comptoir ou une confusion potentielle au niveau de la date en lien avec la sortie Vaud-Valais annulée cette année pour justifier le peu de fréquentation de ce jour?

Une douzaine de mycologues motivés issus des cercles de Chamoson, Monthey et Fully était présente au local du Grugnay à Chamoson, ainsi qu’une jeune photographe âgée de 6 ans et ½.

 

Par une météo clémente, Cécile Rossier, présidente du cercle de Chamoson, nous accueille devant le local mycologique. Elle nous propose 2 lieux d’herborisation: près du couvert de Tourbillon sur la montagne de l’Ardève et à Lacha entre Chamoson et Leytron.

 

Malgré le foehn, une soixantaine d’espèces est retenue. Afin de mieux fixer nos connaissances, Isabelle Carruzzo nous commente certains champignons tels le Clitocybe Alexandrii, la Collibye Confluens qui ressemble à un clou quand le chapeau lui est enlevé, la différence entre les Clitocybes Candicantes et le Clitopilus Prunulus plus friable, ainsi que l’Amanite Citrina variété Intermedia avec son chapeau cuivré et son anneau jaune.

 

Un grand merci au cercle de Chamoson pour son accueil chaleureux, ainsi que sa sympathique agape.

 

Publié dans CE

Sortie cantonale 2021 à Fully

samedi 4 septembre 2021
Afin d’assurer la table de détermination en cette période sèche, la veille, le samedi 4 septembre, les herborisations ont été organisées par les différents cercles. Les experts, réunis à Fully, trient et étiquettent 180 espèces de champignons.

dimanche 5 septembre 2021
Par un dimanche ensoleillé, Germain Gex, président du cercle de Fully, nous souhaite la bienvenue sur les terres sèches fullieraines par ces mots :
 » A l’aube des 60 ans du cercle, c’était il y a 8 ans,  j’ai pu admirer une table de détermination pour la première fois et je souhaite à chacun de vous de pouvoir progresser dans un cercle mycologique.
Je vous rappelle la situation sanitaire: à cause du virus, le comité a enregistré les données des participants; il est de la responsabilité de chacun de garder la distance et de penser à se désinfecter les mains. Je remercie les bénévoles car il était difficile d’organiser et de se projeter pour cette fête. »

Le retour est souhaité vers 10h45 au couvert. Germain nous propose 3 lieux d’herborisation: avec Pierre à Ravoire,  avec Francis au col des Planches sur  le Mont Chemin et avec Fabrice à Champex d’Alesse. Il y a aussi possibilité de se balader dans la forêt des Châtaigniers. Ce serait bien de ne rapporter que des beaux exemplaires. 34 nouvelles espèces sont ajoutées.

 

A l’heure de l’apéro, Stéphane Michellod, président ACVM nous souhaite la bienvenue : « Ca fait plaisir de se revoir.et je félicite Germain et son comité pour la belle organisation, ainsi que Jaqui Ançay, responsable de la CE, pour la magnifique table de champignons et son travail de détermination.

 

Puis c’est au tour d’ Anouk Dorsaz, conseillère communale et responsable du dicastère culture et sport d’énoncer son allocution:

« Au nom de la commune on est très fier de vous accueillir à Fully. La commune s’est rapprochée du cercle grâce à l‘exposition au fil de l’eau. Je vous remercie encore merci pour votre accueil. »

 

Félicitations au cercle de Fully pour son accueil chaleureux, sa bonne organisation ainsi que son buffet chaud et froid. Plus de 90 participants ont participé à cette belle journée.

 

                                                                               Francine Ançay pour le comité ACVM

Publié dans CE

Herborisation à Sion 8 août 2021

La veille, le samedi après-midi avait été plus que pluvieux. Et le dimanche, c’est par une météo agréable que Patrick Wulliens, président du cercle de Sion, nous souhaite la bienvenue devant le bâtiment Alpiq, inscrit un patrimoine industriel hélvétique et dans lequel se trouvent les nouveaux locaux du cercle.

Stéphane Michellod, président ACVM, souligne intérêt d’être un joli groupe, une quarantaine de participants. Il nous invite également à nous inscrire nombreux pour la sortie cantonale à Fully et nous rappelle que la sortie ACVM du dimanche 3 octobre aura lieu à Chamoson.

Patrick nous propose, 3 lieux d’herborisation : sur la rive droite aux Mayens de la Zour avec Robert Fellay,  aux Mayens de Sion avec Isabelle Cheseaux,; et à la Djiette (Beuson). avec Noisette et Jean-Maurice.

Au vu de la profusion des champignons dans nos forêts en ce moment, il nous propose de ne prendre que les plus jolis exemplaires.

 

Face à la quantité et à la qualité des champignons recueillis, les experts Jaqui Ançay, Jean-Michel Faibella, Robert Fellay, Isabelle Carruzzo, Joëlle Bagnoud et Christophe Florey déterminent et étiquettent les nombreuses espèces présentes sur les tables.

 

Isabelle Cheseaux experte au cercle Sion commente la table de détermination. Elle nous présente une grande diversité de bolets, russules, lactaires, et amanites, sans oublier les gomphus clavatus, le sarcodon imbricatum ainsi que la délicate helvelle crispa.

Félicitations et merci au cercle de Sion pour son accueil chaleureux, sa bonne organisation ainsi que sa sympathique agape.

Publié dans CE

Herborisation à Sierre 4 juillet 2021

(article proposé par Francine Ançay)

C’est par une belle matinée, entre deux averses, qu’une bonne trentaine de participants sont accueillis par nos amis de Sierre. Pierre-André Warpelin nous souhaite la bienvenue et nous  prie d’excuser l’absence de Joëlle Bagnoud présidente du cercle et Christophe Florey. De même, Philippe Gaillard nous prie d’excuser l’absence de Stéphane Michellod président ACVM. Philippe remercie Sierre pour l’organisation de cette première rencontre ACVM post-covid, depuis 14 mois.

 

Pierre-André nous propose, comme lieux d’herborisation, les Mayens de Crans avec Bertin Salamin  ainsi que le plat de Briey avec Eddy. Une proposition supplémentaire avec la visite des guêpiers d’Europe dans la forêt de Finges nous est suggérée.

Si seulement une quarantaine d’espèces sont sur la table de détermination, dont quelques bolets, russules, clitocybes, agarics et amanites, la quantité est au rendez-vous tout en fraîcheur et grandeur. Il a suffi de deux énormes Boletus Aestivalis pour remplir le panier de notre ami mycologue Pierre Dorsaz

 

 

 

Félicitations et merci au cercle de Sierre pour son accueil chaleureux, sa bonne organisation ainsi que sa sympathique agape..

   

 

 

 

 

   
       

 

Publié dans CE

Champignon de printemps dans les alpages

Panaeolus semiovatus  (Sowerby : Fries) Lundell et Nannfeldt

(article proposé par J.-Michel Faibella)

Macroscopie.

Chapeau : 10-30 (70) x 30-70 mm, ovoïde au début, puis campanulé. Surface ridulée, lardacée par temps humide, légèrement soyeuse à l’état sec, crème pâle à ocre brun (plus prononcé au centre).

Chair : blanche, épaisse au milieu, plus mince vers les bords. Odeur faible, un peu herbacée ; saveur douce.

Lames : blanc crème, puis gris noir à noir papilionacé, large, adné. Arêtes blanchâtres, fimbriées.

Pied : 40-150 x 3-12 mm, s’épaississant vers le bas, bulbeux, creux, longitudinalement fibrilleux, muni d’un anneau membraneux fugace (blanc dessus brun dessous) .

Sporée : noire en tas.

Habitat.: Sur excréments, notamment de vache, de cheval

Publié dans CE

Caprice de la Nature



Caprice de la Nature (par Daniel Genova)

Certains champignons sont capricieux jusqu’à perdent la notion du temps et même des saisons. Le 25 mars à l’occasion d’une virée sur la colline de Chiètre au dessus de Bex mon regard est attiré par un magnifique rond de sorcière d’une dizaine de mètres de diamètre. Pour les profanes un rond de sorcière se compose d’une bande herbeuse plus haute et surtout plus verte que le reste du pré. Les champignons qui colonisent cet espace sont souvent à cette période de l’année des Tricholomes  de la saint Georges, Mais quel ne fut pas ma surprise en m’approchant de voir un champignon automnale en l’occurrence des Lépista saeva ou pied violet, magnifique champignon facile à déterminer  grâces à son pied couleur lilas. On rencontre généralement ce champignon à la fin de l’automne des les premières gelées qu’il supporte parfaitement. Il pousse à l’extérieur du cercle qui s’agrandit chaque année.

Bex le 25 Mars 2019

 



Publié dans CE